mercredi 9 octobre 2013

Les larmes rouges, tome 1 : Réminiscences de Georgia Caldera


Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants. Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité. Peu à peu, elle perd pied… Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ?Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?!





Mon avis

C'est en lisant un statut Facebook de Sophie Jomain que j'ai "découvert" ce livre  (ou plutôt redécouvert, puisque j'avais déjà croisé ce titre sur la blogo sans m'y attarder)... Dans son statut, elle annonçait la sortie du livre aux éditions J'ai lu, et la couverture m'a tout de suite plu, beaucoup plus que celle des éditions du chat noir ! J'ai donc été voir le résumé, et lui aussi m'a séduit... Mais c'est l'excellente note (18.5 sur LA) du livre qui a fini de me convaincre de me le procurer (doublement même, en papier et en ebook *folle*). Et au final? Et bien, j'ai été totalement sous le charme!

(Quand je dis que je suis folle d'avoir acheté les deux formats, au final, je ne le regrette pas... Parce que dans l'ebook, il y a des images entre certains chapitres, qu'il n'y a pas dans la version papier, héhéhé !)

Pour commencer, la plume de l'auteure est super agréable, voir carrément envoûtante. J'ai savouré les mots de ce livre, de la même façon que j'aurais dégusté un délicieux bonbon

Georgia Caldera a un vrai don pour maintenir le suspense: je me suis sentie frustrée pendant une bonne partie de ma lecture, parce qu'elle lance l'intrigue directement, et qu'il faut patienter jusqu'à la toute fin du livre (hé, quasi 800 pages, c'est de la torture à ce stade non ?!) pour avoir toutes les réponses... Et surtout celles qui m'intéressaient, évidemment ! Est-ce quelque chose de négatif ? De mon point de vue, absolument pas ! Parce que du coup, notre curiosité est bien éveillée et sert de moteur à la lecture. Mon côté maso a plus qu'apprécié la chose, je dois dire !

Autre gros point positif : les personnages... Je suis tombée amoureuse de Cornélia et d'Henri. Chacun a une personnalité propre et "forte" à sa manière, chacun a ses espoirs, ses craintes et ses secrets... Que l'on découvre petit à petit, au fil de l'histoire. Je pense que c'est eux qui m'ont fait le plus d'effets si je puis dire. Je me suis énormément attachée à eux. Comment ne pas être touché par Cornélia, cette jeune femme blessée par la vie, qui ne demande rien d'autre qu'avoir une vie normale, et pouvoir être comme tout le monde ? Comment ne pas s'attacher à Henri, cet homme tantôt distant et nostalgique, tantôt protecteur à l'extrême, et qui semble cacher une immense souffrance derrière son masque de froideur? Personnellement, je n'ai pas pu. 

Ajoutez à cela des descriptions sublimes de décors/vêtements haut en couleurs et une ambiance sombre, gothique, romantique, nostalgique, et vous avez pour moi la recette d'un roman presque parfait

Presque parfait ? Et oui. Si je vous avais écrit ma chronique directement après avoir refermé le livre, il aurait sûrement été un coup de coeur... Mais après réflexion, je dois dire que la fin me dérange. Pas que je ne l'ai pas aimée, elle est bien... Sans plus ! Je l'ai trouvée un peu en "deçà" du reste du livre. 

Je pense que si le livre avait été un oneshot, il aurait été tout aussi bien... Parce que l'univers est intéressant, et l'intrigue principale également... Mais avec ces intrigues secondaires, j'ai un peu peur que ça ne finisse par tirer un peu trop en longueur dans les tomes suivantsEnfin, pour en avoir la confirmation ou non, il faudra attendre la publication de ces derniers, que je lirai avec grand plaisir

__________________________________________

Les larmes rouges est un roman qui est passé à un cheveu d'être un coup de coeur. J'ai adoré la plume de l'auteur. Ainsi que l'ambiance gothique de l'histoire... Sans parler des deux personnages principaux dont je suis tombé littéralement amoureuse... Ils ont chacun une immense force de caractère, et néanmoins une fragilité qui m'a beaucoup touchée. Les descriptions des lieux et des vêtements sont somptueuses, digne de mes films de vampires favoris (vous avez dit "Entretien avec un vampire" ?)... Seul petit bémol: la fin m'a légèrement déçue. J'ai un peu peur qu'elle amène des longueurs dans les prochains tomes... A mon sens un oneshot aurait été tout aussi bien ! Amoureux et amoureuses des vampires, je vous recommande vivement cette très agréable lecture - à lire installé bien douillettement sous la couette cet hiver - qui changera de toute la bit-lit que vous pouvez trouver en ce moment, et qui vous ramènera aux classiques du genre fantastique... 

4 commentaires:

Fleur Hana a dit…

Bon, j'ai plus qu'à le lire ;) Merci ma belle ! Des bisous ! <3

Mathieu M a dit…

Ahh Sarah tu me tentes trop ! :D
Super chronique !!

Sylvie Bar a dit…

Il va falloir que je m'y mette dès l'achat d'une liseuse :)

latetedansleslivres a dit…

Il a l'air vraiment pas mal!! Et j'adore la couverture! :)

Enregistrer un commentaire