mercredi 13 novembre 2013

Chroniques de MacKayla Lane, tome 4 : Fièvre Fatale de Karen Marie Moning




"A la merci de mes ennemis, je lutte pour survivre, c'est à dire, en l'occurrence, pour ne pas tomber sous le charme fatal de celui que je me suis juré de tuer... Mais je sens que je perds la bataille, que les frontières entre notre monde et celui des Faës sont en train de céder. Je sens que j'entame le combat le plus difficile de ma vie. Je ne laisserai pas tomber. Je sais que j'ai des alliés, et, plus important, la mémoire de ma sœur assassinée à défendre. Saurais-je faire face à la vérité? "



Mon avis :

Ayant terminé ce livre depuis un certain temps déjà, il va m'être difficile de rédiger une chronique vraiment très complète... Néanmoins, j'aime les challenges, alors je vais tenter de faire de mon mieux ! 

Dans l'ensemble, ce 4ème tome à été une lecture agréable. Seulement, j'ai été un petit peu déçue. Aux vues de la fin du tome 3, je m'attendais vraiment à un tome plein de rebondissement et de révélations, et malheureusement, à ce niveau et pour ce tome, j'ai eu un goût de trop peu

Pourtant, c'était vraiment bien partit ! La première partie du livre a été pour mois un vrai régale. Le changement par rapport aux tomes précédents est clairement marqué. On se retrouve dans une ambiance encore plus sombre... Et l'auteur en profite pour nous exposer encore plus son univers et ses multiples facettes. 

De plus, j'ai adoré faire plus ample connaissance avec le personnage de Dani, qui est vraiment touchante de par sa personnalité de petite botteuse de fesse au coeur tendre. 

Sans parler de V'lane et Barrons, qui sont à croquer dans leur perpétuelle guerre pour Mac. Les deux tombent un peu le masque dans ce tome, deviennent un peu plus "humain", et après 3 tomes d'attente, c'est satisfaisant... Mais c'est pas encore ça !!!


Ensuite, j'ai trouvé la seconde partie du livre un peu plus "molle", dans le sens où j'attendais vraiment l'action finale... Qui n'est jamais vraiment venue. Enfin, si. Mais elle a été tellement brève, et m'a tellement prise par surprise, qu'elle m'a laissé sur ma faim... & que je me demandais où étaient passé les dernières pages.


Je vous explique, sur ma liseuse, le nombre de pages est moins importantes que dans le livre. Donc 1 page sur ma liseuse équivaut parfois à 3-4 pages en réalité. Quand j'ai vu qu'il me restait une trentaine de pages à lire sur ma liseuse, je me suis dit que j'avais encore largement le temps que tout explose... & non, pas vraiment. Le livre s'est terminé comme ça, alors qu'il restait encore 20 pages sur ma liseuse, consacrées au glossaire que j'avais totalement oublié. 

Résultat, au final je suis un peu déçue. J'ai l'impression que cette seconde moité de tome, c'était beaucoup de lignes pour pas grand chose d'intéressant, finalement. Beaucoup d'états d'âme, et peu d'action, au final. Ça m'a manqué !


Néanmoins, je saute sur le tome 5, parce qu'encore une fois, Karen a un talent fou pour les fins à suspense, et qu'il m'est impossible de résister à l'envie de lire la suite alors que je l'ai sous la main !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire