jeudi 12 mars 2015

Nouvelles d'un Myrien, tome 3 : Témérité de Sandra Moyon


J’étais loin. Loin de ma vie, de ma famille, de mon chez-moi, de mes croyances et certitudes. Mon existence s’était continuellement résumée à une unique condition : la servitude, et cet état de fait était inscrit dans mon corps, mon esprit ainsi que mon histoire. Une part de moi avait toujours renié tout ce qui m’a défini, hier comme aujourd’hui, mais on ne peut combattre ce que d’autres ont incrusté dans la chair et dans l’âme de leurs victimes. Pourtant, le cours des événements m’avait récemment appris que rien n’était définitivement figé. J’en étais arrivé au point où tout me semblait possible et inatteignable à la fois. La contradiction était telle, que je ne savais plus quel comportement adopter, ni même comment penser. La seule chose que je savais, c’était que, désormais, plus rien ne serait comme avant… 


Mon avis

Après une immense panne d'écriture, me revoilà enfin pour donner mon avis sur ce livre que j'avais reçu en SP en même temps que Damanta. Vu le retard que j'ai pour publier (et écrire surtout) cette chronique, je voudrais tout d'abord présenter mes excuses à l'auteure pour mon retard. J'ai des tonnes de chroniques en retard (10... si on compte seulement les livres que j'ai fini) et la motivation concernant le blog m'avait complètement désertée. Mais ce matin, je me suis levée avec la folle envie de vous parler de ce livre. Alors hop, on écrit vite vite vite, avant que l’étincelle en moi se ré-éteigne (ou pas hein, mais je préfère pas prendre de risque).

Difficile pour moi de vous donner un avis "à chaud", étant donner que j'ai fini cette lecture il y a des mois déjà (en novembre ?), mais je peux déjà vous dire que j'en garde un excellent souvenir

Dans ce troisième tome, nous découvrons un Luhan qui quitte doucement l'enfance, qui mûrit et qui prends un peu plus d’assurance. Il est toujours aussi avide de liberté, et souhaite mener à bien la "mission" qui lui a été confiée. Néanmoins, il est plus mesuré. Il se rend compte que les choses change, et que pour devenir libre, il va devoir faire des "sacrifices"... Mais aura-t'il le courage de les faire ? Après tout, Luhan reste un esclave qui est très attaché à son maître...

Ce tome fait également place à plus de magie. Le jeune maître de Luhan apprend à se servir de ses pouvoirs de sorciers, mais il n'est pas le seul puisque Luhan reçoit les entraînement de Lord Rowner en personne. Ces cours sont intéressants parce qu'ils nous en apprennent plus sur la magie des Myriens, mais aussi parce qu'ils nous permettent d'en apprendre plus sur Lord Rowner, qui semble être un personnage beaucoup plus complexe que l'homme froid et avide de pouvoir que l'on découvre dans les tome 1 et 2. 


De nouvelles créatures fantastiques font également leur apparition dans ce tome, et pour mon plus grand plaisir. Je vous laisse les découvrir par vous même mais je tiens à dire que j'ai adoré les petits personnages espiègles qui veillent sur Luhan (depuis le temps, j'ai oublié leur nom)... Ils donnent une petite touche d'humour dans ce tome, bien plus sombre que les deux premiers. Je ne sais pas si ceux qui l'auront lu seront d'accord avec moi, mais ils m'ont fait penser aux petits rois dans Rayman... Pas moyen pour moi de les voirs autrement qu'avec une barbe blanche et une robe violette ! 

Le maître de Luhan quand a lui, est un peu l'absent de ce troisième tome. Il est toujours là, mais on sent que la cassure entre lui et Luhan menace. Malgré leur attachement réciproque, la distance s'installe entre eux petit à petit. Le maître devient de plus en plus sorcier, et Luhan de plus en plus myrien... Et vu la fin de ce tome 3, je me demande vraiment ce qu'il va advenir de leur relation...

Le petit point qui a "gêné" ma lecture a été le personnage de Lynn. Autant je l'appréciais, de par son caractère "indomptable" dans les deux premiers tomes, autant elle ne m'a pas du tout touchée dans ce troisième volet. On découvre son côté "obscure", certes, mais quelque chose me dérange dans son personnage, sans que je puisse vraiment expliquer quoi. Je la trouve fausse, et ça ne me plait pas. Mais bon, je pense que ça c'est purement subjectif ! 
   


___________________________

En bref, j'ai beaucoup aimé ce troisième tome, qui nous présente un Luhan plus adulte, plus affirmé, plus sûr de lui... Mais aussi plus tourmenté par sa quête. La rupture avec son maître nous semble de plus en plus inévitable, malgré l'attachement que Luhan à pour lui. D'ailleurs, son maître est un peu aux abonnés absent dans ce tome. Il apprend beaucoup sur sa magie de sorcier, pendant que Luhan lui, travaille ou suit son apprentissage de magie Myrienne auprès de Lord Rowner. J'ai beaucoup aimé voir l'évolution des personnages, et les voir sous de nouvelles facettes puisqu'on les suit dans un nouveau cadre, on voit qu'ils sont travaillés et qu'ils ont plus de profondeur qu'on aurait pu le croire dans les deux premiers tomes. L'univers fantastique de l'histoire s'étoffe petit à petit lui aussi, puisqu'en plus d'en apprendre sur les myriens, les sorciers et leurs modes de vies, on découvre de nouvelles créatures fantastiques, qui personnellement m'ont beaucoup plus. Vu la fin de ce tome, -qui est quand même un brin sadique, je dois le dire...- j'ai hâte de pouvoir me plonger dans la suite et de retrouver l'écriture de l'auteure... Et son univers toujours plus sombre et plus oppressant !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire